Comme dans toutes les autres disciplines, les femmes créatrices souffrent d’une méconnaissance de leur travail. 

Depuis février 2019, une commission interrégionale a vu le jour. Trois fédérations régionales des arts de la rue sont actives sur cette question : Grand’Rue, AURA et FéRue.

Résultat de la 1ère étape de l’enquête : Comptons-nous !

Les femmes responsables artistiques de compagnies dans les Arts de la Rue en Nouvelle-Aquitaine sont un groupe minoritaire.
Elles sont 25%. Agissons !

La commission se fixe quatre objectifs prioritaires :

  1. Faire un état des lieux : observer, se compter et révéler les chiffres.
  2. Influer et se faire entendre : représentativité et lobbying auprès de l’état, des pouvoirs publics, des organisations sociales et de la profession.
  3. Sensibiliser et communiquer : publier chiffres et rapports, campagnes sur les réseaux sociaux, présence aux rencontres professionnelles, mutualiser nos approches entre réseaux membres et partenaires, formations…
  4. Militer, sensibiliser et agir auprès des professionnels comme des publics : actions sur les festivals d’art de rue et temps forts de la Fédération.